dimanche 26 septembre 2010

A votre bon coeur !

L'autre jour, j'ai surmonté ma flemme légendaire et j'ai sorti une pizza du frigo pour la cuire au four. Je préchauffe le four (jusque là, rien d'anormal). Je reviens dans la cuisine 5 minutes plus tard et je me rends compte que j'avais laissé traîné une casserole dans le four... Je me dépêche de la retirer, et dans la précipitation je me brûle les doigts. Oui, parce que j'ai été assez étourdie pour prendre la casserole à mains nues ! Bon, ça va, les brûlures étaient superficielles. Mais quand même !

Du coup, je me suis dit que si toutes mes lectrices (et lecteurs s'il y en a) se cotisaient pour m'acheter un cerveau, ça serait pas plus mal... Soyez généreux, je crois que j'en ai vraiment besoin !

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sinon, il y a un truc qui m'agace. A chaque fois que je prends mon parapluie, il ne pleut pas... Vendredi dernier, je m'étais décidée à prendre le super grand parapluie de folie car il avait plu toute la nuit et je ne voulais pas me retrouver trempée. Résultat, il n'a pas plu de la journée et j'ai failli oublier mon parapluie en amphi. Et puis, c'est le genre de parapluie pas du tout pratique qu'on a envie de balancer on ne sait où quand on le ramène pour rien !!! Hier, j'étais à Paris avec mon copain (et sans mon parapluie), et je vous le donne en mille : il a plu ! (pas beaucoup, heureusement !)

D'ailleurs, j'aime de plus en plus cette ville, alors qu'il y a quelques mois elle me sortait presque par les yeux...

7 commentaires:

  1. Fait attention à toi !
    & puis le parapluie on ne sait jamais quel jour l'avoir. On l'a quasiment pas quand il pleut mais quand il pleut pas et que s'était prévue ben souvent il pleut pas. C'est juste une histoire de chance ^^

    RépondreSupprimer
  2. Rien de tel que le petit parapluie qui rentre nickel dans mon sac. Comme ça, s'il ne pleut pas, il ne m'encombre pas. Quant à la casserole sortie les mains nues, je pense que c'est un réflexe que beaucoup auraient eu comme toi (hein quoi ? J'en fais partie ? Hem...).

    RépondreSupprimer
  3. Ca me fait le même coup à chaque fois, pour le parapluie.
    Dieu! Une heure de métro + 10 minutes de bus, ça fait relativiser. Courage pour cette année dans ce cas.

    RépondreSupprimer
  4. Tu sais, question parapluie, tu es moins pire que moi ... je le prends toujours, été comme hiver, par 40°C comme par -40°C! Mais bon, je suis Belge, donc on n'est jamais trop prudente!
    Sinon, en matière de cuisine, je crois qu'on a toutes besoin d'un nouveau cerveau de temps à autre ... ^^

    RépondreSupprimer
  5. Je suis comme toi niveau parapluie ^^
    Ca m'emcombre et souvent,je l'utilise pas,bah alors maintenant,je n'en prends plus du tout,et tant pis si je suis mouillée des pieds à la tête (hum comme dimanche matin par exemple ^^),je suis arrivée dans un café,ils ont du bien rire de moi en voyant mes cheveux :D

    RépondreSupprimer
  6. Ah ces petites etourderies , rassure toi tu n 'es pas la seule . Pour le parapluie , moi j 'ai toujours le chic pour mettre 2 heures à l 'ouvrir , le temps de me prendre la grosse averse dans la tronche lol . Bisous

    RépondreSupprimer

Merci de laisser une petite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir ;)