samedi 2 octobre 2010

Enfin libre !

Mon frère est parti en Algérie ce matin, j'ai donc l'appartement pour moi toute seule ! Fini les sms qui ne servent à rien du style : "t'es rentrée enfin ?", "encore à la fac ? ". Je remercie mon frère pour m'avoir pourri la vie pendant les trois semaines qu'on a passés ensemble chez nous. J'avais l'impression de ne pas pouvoir faire ce que je voulais, même si je ne me gênais pas pour aller voir mon copain le weekend ou aller boire un verre avec mes potes. J'estime que j'ai le droit de voir qui je veux quand je veux, de ne pas rentrer directement après les cours et de ne pas constamment rendre des comptes à une personne qui ne se préoccupe de moi uniquement quand ça l'arrange. J'aime mon frère, mais son côté protecteur m'étouffe. Je ne suis plus une gamine, et qui plus est, je pense être bien plus mature que lui sur bien des aspects. Alors ce n'est pas parce qu'il y a 30 ans et moi bientôt 25 qu'il va me dicter sa loi.

Vivre à nouveau chez mes parents est plus difficile que je ne l'imaginais. Je dois renoncer à une partie de mon indépendance. Ma vie d'étudiante est certes plaisante, mais je rêve d'autres horizons... En tous cas, je ne regrette pas mon changement d'orientation, car je fais (enfin) ce qui me correspond !

(allez, je vous invite tous chez moi pour une méga fête digne de ce que l'on peut voir dans les séries américaines !)

4 commentaires:

  1. Je suis heureuse que tout aille bien pour toi ma puce :o)
    T'inquiète pas pour le frère parfois étouffant, je sais ce que c'est... j'ai vécu la même chose que toi.
    Les grands frères pensent parfois bien faire en jouant les big boss protecteurs, mais à côté de ça ils ont encore du mal de se cuire un oeuf tout seul!! rire!!! :o)

    RépondreSupprimer
  2. Pour moi aussi, le retour chez mes parents a été dur et l'est encore d'ailleurs ! mais j'espère partir comme fille au pair bientôt, croisons les doigts !!

    RépondreSupprimer
  3. Pouah, relou ton frère...
    mais comme je t'ai dit j'ai vécu un peu tout ca... mais du coté de ton copain... j'étais celle qu'il fallait cacher, celle qui ne devait pas faire de bruit, celle qui devait accepté d'être parfois transparente... ça a pas été facile, mais ça a été une de mes plus belles histoires d'amour...
    Bon jusqu'a ce qu'il parte en Algérie pour les vacances, que sa mère lui trouve une cousine avec qui se marier, et qu'il me revienne de la bas totalement changé --'

    RépondreSupprimer
  4. Aaaargh si tu fais une grosse fête version américaine nan ça va finir comme dans les séries avec les parents qui débarquent et qui mettent tout le monde dehors XD!

    J'ai changé de blog ^^! Voici la nouvelle adresse: http://the-chronicles-of-mrs-brightside.blogspot.com/

    RépondreSupprimer

Merci de laisser une petite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir ;)