samedi 20 novembre 2010

So complicated

Cette semaine fut bien pourrie, comme prévu. Mais elle est passée tellement vite qu'au final, elle n'était pas si pénible à vivre...

J'ai rencontré deux personnes formidables grâce ce master environnement. M. et L. sont devenus, au fil des semaines deux amis que j'apprécie énormément. Le weekend en Bretagne chez le père de M. est tombé à l'eau, M. ayant été admise à l'hôpital cette semaine... Elle en est sortie hier après-midi. Je ne sais pas quoi faire pour l'aider. Cela ne va pas fort pour elle en ce moment. Alors L. et moi on essaye de l'aider tant qu'on peut, on lui envoie des sms débiles à longueur de journée pour lui changer les idées. 

Notre histoire à trois est bien compliquée. 
L. est tombé amoureux de M., mais M. est déjà en couple (elle essaye de rompre avec son copain). J'ai un faible pour L., même si je suis folle amoureuse de T., et même si L. et moi ne sommes juste que de bons amis. L. et M. formeraient un super joli couple mais ça se trouve, à cause de tout ce que traverse M. en ce moment, ils ne dépasseront jamais le stade de l'amitié. 
Tout cela me trouble, et je n'ai vraiment personne à qui en parler. Je m'en  veux de ressentir tous ces trucs pour L. alors que T. m'aime et qu'il heureux avec moi. Je suis également heureuse d'être avec lui. 
Je ne capte pas trop ce qui se passe dans ma tête. Tout se mélange...

J'essaye de me focaliser sur les semaines à venir, avec les séances de TP en pagaille et les partiels qui commencent le 13 décembre. Va falloir qu'on se ressaisisse si on veut tenir le coup. Alors malgré le fait que nous sommes tous les trois tristes de vivre ce que l'on vit actuellement, on se serre les coudes. Car au delà de ce que chacun peut ressentir pour l'autre, nous sommes liés par une forte amitié. 

lundi 15 novembre 2010

Semaine pourrie


D'habitude, je suis plus poétique dans les titres de mes articles, mais ce soir, je n'ai pas envie de faire des efforts de ce côté-là.


J'ai passé mon long weekend à réviser, et mon examen de cet après-midi ne s'est pas passé aussi bien que je l'espérais. Néanmoins, je pense que j'aurais une note potable. Enfin bref, c'est fait, je suis bien contente de m'en être débarrassée, n'en parlons plus !

Cette semaine s'annonce des plus chargées : entre mes deux séances de TP de mardi et jeudi après-midi, un TP à finir de rédiger avec T., plus un autre TP à faire en groupe pour la semaine prochaine, je ne sais plus où donner de la tête !

A ça s'ajoutent la fatigue qui s’accumule, les mêmes soucis qui me tracassent, le mauvais temps et les journées qui se raccourcissent. Le moral n'est pas au beau fixe...

Pourtant, je m'accroche à ces petits bonheurs qui me redonnent le sourire : le resto de demain midi avec mon copain, les délires avec les deux camarades de promo avec qui j'ai révisé ce weekend, et surtout la perspective d'un weekend en Bretagne avec M. et L. ! Ces deux-là, je suis trop heureuse de les avoir rencontré ! ♥

dimanche 7 novembre 2010

Pensées du dimanche


Les mêmes doutes reviennent sans cesse depuis mon retour, et ma mauvaise humeur est de la partie. Hier j'ai été plus que désagréable avec T. et je m'en veux. Il sait seulement que j'ai des soucis, et je n'ai pas envie de lui en dire davantage. Les partiels approchent. Le retour de ma famille en France aussi. La fin d'une jolie parenthèse entre amoureux... Je déteste mentir mais je sais que quand mes parents seront à nouveau avec moi dans notre appartement, je devrais leur cacher la vérité à propos de T. et moi. Je savais que ça serait comme ça depuis le début, pourtant je ne me fais toujours pas à l'idée. Je me dis qu'il faut que je profite à fond de tout ce qui m'arrive. Je ne peux pas le faire. Mon coeur n'est plus à la fête. J'aimerais seulement me blottir dans ses bras et ne plus penser à tout ce qui me tracasse...

Je termine cet article sur une note plus positive : dans 3 jours je serais en weekend ^^ (petit bémol tout de même, j'ai un examen le 15, donc ce long weekend sera surtout consacré aux révisions !). Et jeudi soir, on fête l'anniversaire d'une de mes potes de la fac =) J'ai hâte d'y être !

samedi 6 novembre 2010

Pourquoi un nouveau blog ?


Je transfère juste mon blog précédent sur une nouvelle adresse, car j'ai donné l'adresse de mon blog à mon copain, et finalement je n'ai pas tellement envie de le voir lire certains de mes articles. Donc rien ne change, mais je modifierais sûrement mon habillage ce weekend si j'ai le temps ! Bisous à toutes =)

mercredi 3 novembre 2010

De retour !

Ces quelques jours de vacances sont passés à une vitesse folle, la fête avec toute ma famille s'est très bien déroulée, et j'étais contente de retrouver ceux qui me sont chers. Néanmoins, en discutant avec ma belle-soeur, j'ai appris que ma mère avait hâte que je me marie, et bien évidemment avec quelqu'un de la même religion que moi. Je me sens tellement en décalage avec l'éducation que j'ai reçue... Je ne rejette pas totalement les valeurs que mes parents m'ont transmises, mais je ne suis pas en accord avec leur mentalité. Je pense sincèrement que ma mère n'obtiendra pas ce qu'elle veut de moi, et dans le fond, je n'ai pas besoin d'elle pour me dicter ce que je dois faire de ma vie. Ce n'est pourtant pas facile de se détacher de cette "pression" familiale. Pour l'instant, je me contente de vivre sereinement ma relation avec T., même si cela peut déplaire à mes proches. On s'aime et on est heureux tous les deux, alors pourquoi ai-je l'impression que mon bonheur actuel ne pourra jamais satisfaire mes parents ? Tout cela me dépasse...