dimanche 7 novembre 2010

Pensées du dimanche


Les mêmes doutes reviennent sans cesse depuis mon retour, et ma mauvaise humeur est de la partie. Hier j'ai été plus que désagréable avec T. et je m'en veux. Il sait seulement que j'ai des soucis, et je n'ai pas envie de lui en dire davantage. Les partiels approchent. Le retour de ma famille en France aussi. La fin d'une jolie parenthèse entre amoureux... Je déteste mentir mais je sais que quand mes parents seront à nouveau avec moi dans notre appartement, je devrais leur cacher la vérité à propos de T. et moi. Je savais que ça serait comme ça depuis le début, pourtant je ne me fais toujours pas à l'idée. Je me dis qu'il faut que je profite à fond de tout ce qui m'arrive. Je ne peux pas le faire. Mon coeur n'est plus à la fête. J'aimerais seulement me blottir dans ses bras et ne plus penser à tout ce qui me tracasse...

Je termine cet article sur une note plus positive : dans 3 jours je serais en weekend ^^ (petit bémol tout de même, j'ai un examen le 15, donc ce long weekend sera surtout consacré aux révisions !). Et jeudi soir, on fête l'anniversaire d'une de mes potes de la fac =) J'ai hâte d'y être !

2 commentaires:

  1. Coucou ma puce,
    La question va peut-être te sembler débile, mais pourquoi ne peux-tu pas dire à tes parents que tu as un petit ami?
    Ils ne comprendraient pas j'imagine... Cela n'est peut-être pas toléré ou tolérable selon eux?
    J'espère en tout cas que tu trouveras une solution à tes soucis ma choupette.
    De tout coeur avec toi,
    Chouky

    RépondreSupprimer
  2. merci pour ton com :) oui je serai récompensée à ala fon, ça vaudra largement le coup ^^

    et puis pourquoi tu ne peux pas dire à tes parents pour ton petit ami?(si ce n'est pas ttp indiscret?)en tous cas, j'espère que tu trouveras une solution :) bisous

    RépondreSupprimer

Merci de laisser une petite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir ;)