samedi 20 novembre 2010

So complicated

Cette semaine fut bien pourrie, comme prévu. Mais elle est passée tellement vite qu'au final, elle n'était pas si pénible à vivre...

J'ai rencontré deux personnes formidables grâce ce master environnement. M. et L. sont devenus, au fil des semaines deux amis que j'apprécie énormément. Le weekend en Bretagne chez le père de M. est tombé à l'eau, M. ayant été admise à l'hôpital cette semaine... Elle en est sortie hier après-midi. Je ne sais pas quoi faire pour l'aider. Cela ne va pas fort pour elle en ce moment. Alors L. et moi on essaye de l'aider tant qu'on peut, on lui envoie des sms débiles à longueur de journée pour lui changer les idées. 

Notre histoire à trois est bien compliquée. 
L. est tombé amoureux de M., mais M. est déjà en couple (elle essaye de rompre avec son copain). J'ai un faible pour L., même si je suis folle amoureuse de T., et même si L. et moi ne sommes juste que de bons amis. L. et M. formeraient un super joli couple mais ça se trouve, à cause de tout ce que traverse M. en ce moment, ils ne dépasseront jamais le stade de l'amitié. 
Tout cela me trouble, et je n'ai vraiment personne à qui en parler. Je m'en  veux de ressentir tous ces trucs pour L. alors que T. m'aime et qu'il heureux avec moi. Je suis également heureuse d'être avec lui. 
Je ne capte pas trop ce qui se passe dans ma tête. Tout se mélange...

J'essaye de me focaliser sur les semaines à venir, avec les séances de TP en pagaille et les partiels qui commencent le 13 décembre. Va falloir qu'on se ressaisisse si on veut tenir le coup. Alors malgré le fait que nous sommes tous les trois tristes de vivre ce que l'on vit actuellement, on se serre les coudes. Car au delà de ce que chacun peut ressentir pour l'autre, nous sommes liés par une forte amitié. 

3 commentaires:

  1. Je ne pense que ce soit "incroyable" d'avoir des sentiments pour deux personnes différentes. Le truc, c'est de savoir quoi faire, et je crois que tu es sur la bonne voie. Et puis, l'amitié fille-garçon est toujours un peu ambiguë, je trouve (en tous cas, les miennes, oui!^^).
    Courage pour tes partiels, je suis dans la même situation de quasi-burn-out universitaire, je compatis! ;)

    RépondreSupprimer
  2. effectivement ca n'a pas l'air simple tout ca et je comprends que tu t'en veuilles de ressentir quelque chose alors que tu as deja un copain mais ce n'est pas de ta faute donc pas la peine de t'en vouloir...essaye de ne pas trop y penser et le temps t'indiquera ce que tu veux vraiment je pense (sinon essaye une boussole, ca a marché pour pocahontas loool je rigole desolee...mais ca ma fait pensé à ça)j'espere que ton amie ira mieux rapidement!

    RépondreSupprimer
  3. J'aime ta dernière phrase! Elle résume bien ton grand coeur ma puce :o)
    Gros bisous de Chouky

    RépondreSupprimer

Merci de laisser une petite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir ;)